Visite et découverte d’une ferme artisanale et 100 % écologique de production d’Aloé Vera à l’est de Gran Canaria. Vaste de 7 000 m², la ferme possède près de 5 000 plans écologiquement cultivées dans un espace à l’air libre et irrigué de façon naturellement grâce à la géographie du terrain

Pouvoir apprécier le savoir-faire et découvrir la source de production d'une des plantes les plus plébiscitées du 21e siècle a été un vrai moment riche et cultivant.

Il est 14h, j’ai aujourd’hui le privilège de visiter en privé la Finca Canarias d’Ingenio, située sur l’île de Grande Canarie dans la zone de Marfú. L’objectif étant de réaliser un reportage photo à destination de l’Office du Tourisme mais qui profitera aussi à Hug Magazine pour le Mondial du Tourisme et à la Finca.

Il me tarde de découvrir à quoi ressemble cette plante dont on entend tant parler !

Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot

C’est Javier qui va s’occuper de nous faire visiter la ferme. Tout en faisant le tour des plans, il nous explique comment distinguer les Aloé à maturité. Il faut d’abord repérer les fleurs, surnommées les “petites bananes” par les cultivateurs de par leur forme et surtout leur couleur qui donne aussi l’indication de maturité de la plante.

Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot
Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot
Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot

Ce sont en effet les feuilles de l’Aloé Vera que l’on récolte afin d’en extraire la pulpe, située au cœur de la feuille, protégée par une épaisse peau dentelée. L’Aloé, comme les cactus, stocke dans ses feuilles l’eau qui devient ainsi le principal constituant de la plante, soit 98 à 99 % de son poids.

Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot

Tout se fait à la main, directement avec un couteau à lame céramique. Javier nous fait la démonstration de l’extraction complète de cette pulpe, de la plante au produit fini.

Javier nous explique que le gel que l’on souhaite récupérer est déjà accessible et visible ; cependant, il y a quelques précautions et manipulations a effectuer afin que ce dernier puisse être utilisé aussi bien pour des besoins cosmétiques qu’alimentaires.

Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot

Le gel est en effet protégé par une fine pellicule de latex jaune fluo, présente tout autour de l’intérieur de la feuille. Cette dernière doit être retirée car elle possède de puissants effets laxatifs.

La feuille est donc coupée sur les deux petites tranches épineuses et le gel ainsi isolé à l’aide d’une spatule.

Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot
Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot
Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot

Il ne reste plus qu’à séparer les parties supérieures et inférieure et le gel pourra être exploité. Javier s’amuse même en nous montrant les propriétés tantôt liquide ou solide de ce gel. D’aspect plutôt visqueux, il est transparent, sans odeur. Déjà comestible, il reste cependant légèrement amer.

Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot

À cet instant, Javier nous invite à nous passer un peu de gel notre poignet ou notre crâne afin de tester les propriétés rafraîchissantes et relaxantes de l’Aloé Vera… lui-même se portant cobaye à l’expérience ! L’effet est immédiat et assez surprenant ! Il faut à peine un peu de gel pour que la zone enduite renvoie une sensation glaciale… Je pense même que j’en ai trop mis !

Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot

Javier tient à nous montrer les machines, entreposées à l’extérieur, qui servent désormais à simplifier le procéder de séparation de la pulpe du latex, devenue trop fastidieuse pour une production et une exploitation à une échelle industrielle. Depuis 1960, c’est un traitement par décantage consistant à laisser incuber la pulpe dans des cuves qui a désormais pris le relais sur la méthode artisanale.

Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot

Afin de terminer la visite, Javier nous emmène à la boutique où sont proposés les produits confectionnés sur l’île ou dans les autres fermes du groupe Finca Canarias. Ces derniers sont évidemment distribués dans toutes les îles des Canaries, mais aussi vendues ailleurs en Europe et notamment en France. 

Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot
Finca Canarias Las Palmas Gran Canaria Wild Spot

Javier en profite pour sensibiliser et nous explique que l’utilisation de l’appellation “à l’Aloé Vera” est très souvent sur-exploitée voire utilisée à mauvais escient pour mieux vendre un produit qui n’en contient que de nom ou une infime partie ! En effet, seuls les produits contenant au minimum 98 ou 99 % d’Aloé Vera (noté aloe vera barbadensis dans les ingrédients) et surtout d’origine biologique, peuvent se venter des propriétés de la plante… En-deçà de ce pourcentage, l’appellation “contient de l’Aloé Vera” ou “à base d’Aloé Vera” est purement marketing et n’aura aucun effet cosmétique ou alimentaire.

Maintenant, vous saurez mieux interpréter les étiquettes et achèterez plus sainement ! 99 % ou rien ! 😌

Crédit photos : Aurélien Papa

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Partenaires

Visite proposée en partenariat

Logo Office Tourisme Espana

Office du Tourisme d'Espagne

Cette visite à Gran Canaria a été réalisée avec le concours de l'Office de Tourisme d'Espagne et les établissement "Finca Canarias" qui nous ont offerts une visite sur-mesure et particulière, avec un guide parlant français, merci Javier !

www.spain.info / +34 928243593

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Les thématiques

Inscrivez-vous à nos actualités

Newsletter